Développement et Paix, l’organisme officiel de solidarité internationale de l’Église catholique au Canada, se rallie à l’appel interreligieux des communautés confessionnelles du Canada en réponse à la crise de famine en Afrique et au Yémen.

7 juin 2017
Montréal

Le 7 juin 2017, Montréal, QuébecDéveloppement et Paix – Caritas Canada est heureux de soutenir la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) et leurs partenaires signataires de l’appel interreligieux des communautés confessionnelles du Canada en réponse à la crise de famine qui sévit en ce moment en Afrique et au Yémen.

« Notre appel commun est un cri du cœur unifié, lancé d’une seule voix et avec un seul message », a déclaré la CECC sur le document de lancement de l’appel interreligieux. « C’est un appel insistant pour la paix et du besoin de protéger les personnes vulnérables. La protection et la promotion de la dignité humaine sont des éléments fondamentaux dans toutes nos communautés confessionnelles. ».

« En tant qu’organisme de solidarité internationale, nous sommes déjà présents depuis de nombreuses années dans les pays affectés par la crise de famine et nous sommes en mesure de répondre efficacement à cette crise à travers nos partenaires locaux déjà à pied d’œuvre auprès des populations concernées », a déclaré plus tôt aujourd’hui Serge Langlois, directeur général chez Développement et Paix – Caritas Canada.

La crise complexe qui sévit présentement est notamment causée par les nombreux conflits dans les régions affectées et la famine n’est qu’une des conséquences dévastatrices de cette triste situation. Dans ces circonstances difficiles, les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables et dans le cas de cette crise alimentaire qui sévit au Soudan du Sud, en Somalie, au Nigéria et au Yémen, ce sont effectivement eux qui souffrent le plus et qui représentent le plus grand nombre de victimes. « Rappelons que pour bâtir la paix et réduire les risques de conflit dans ces régions, et comme partout ailleurs, la participation des femmes est absolument nécessaire » a conclu Serge Langlois.  

Nous invitons les catholiques du Canada et l’ensemble des citoyens canadiens à se mobiliser pour venir en aide à ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont besoin de nous, en priant, en donnant et en dénonçant la situation :

Lisez l’appel interreligieux émis par la Conférence des évêques catholiques du Canada en cliquant sur ce lien : Priez, donnez et parlez-en.

Faites un don à Développement et Paix pour le Fonds de secours de la famine avant le 30 juin 2017 et votre don sera jumelé :

Par téléphone : 1 888 664-3387

Par Internet : devp.org

Par texto : au moyen de votre téléphone cellulaire, envoyer un texto avec le mot PAIX au 45678 pour faire un don de 10$

Par la poste : 1425, boulevard René-Lévesque Ouest, 3ème étage, Montréal (Québec) H3G 1T7

 

À propos de Développement et Paix :

Développement et Paix figure parmi les organismes de développement international les plus importants au Canada et a été fondé en 1967 par les évêques catholiques du Canada, dans le but d’inspirer la population canadienne à agir en solidarité avec ses sœurs et frères des pays du Sud qui subissent l’injustice de la pauvreté. Depuis 50 ans, Développement et Paix a investi 600 millions de dollars dans plus de 15 000 projets en Afrique, en Amérique latine, en Asie et au Moyen-Orient.

Développement et Paix est un mouvement fort et diversifié regroupant des Canadiennes et des Canadiens de l’ensemble du pays, qui agissent pour la justice, afin de permettre aux personnes les plus pauvres de vivre dans le respect et la dignité. Développement et Paix est aussi Caritas Canada, membre officiel de la confédération Caritas Internationalis, un réseau international de plus de 160 organisations catholiques de développement.

- 30 -

 

Contact média pour les demandes en français :

Sylvie Lamiot-Milliner, directrice adjointe, Communications et Engagement du public

514 257-8711 Ext. 361

Sylvie.lamiot-milliner@devp.org