Développement et Paix – Caritas Canada lance un appel d’urgence pour venir en aide aux réfugiés rohingyas

1 novembre 2017
Montréal

À Montréal, le 1er novembre 2017 – Développement et Paix – Caritas Canada lance un appel d’urgence et fait appel à la générosité des Canadiennes et des Canadiens afin de venir en aide aux populations Rohingyas qui ont dû fuir la Birmanie pour se réfugier au Bangladesh. L’urgence de la fuite face aux exactions commises par l’armée et l’ampleur des déplacements aggravent la vulnérabilité de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui font face au manque de produits de première nécessité et à l’accès restreint aux services de base.

Depuis le 25 août dernier, date à laquelle la crise a éclaté entre l’Armée du salut des rohingyas de l'Arakan et l’armée birmane, dans le nord de l’État d’Arakan, ce sont plus de 600 000 personnes, issues de la minorité musulmane appelée Rohingya, qui ont dû fuir leur pays pour se réfugier au Bangladesh voisin dans des conditions de précarité et d’insalubrité extrêmes.

Développement et Paix a mis en place des actions d’urgence dès le début de la crise, pour venir en aide aux personnes réfugiées à bout de force qui ont quitté leur pays sans rien, en allouant la somme de 50 000$ à son partenaire Caritas Bangladesh. Ainsi, l’organisme a déjà porté assistance à près de 25 000 personnes parmi les plus vulnérables dans le district de Cox’s Bazar, notamment à travers la distribution de nourriture.

« La population Rohingya a dû fuir les exactions au plus vite, laissant derrière elle des villages brûlés, son bétail et ses biens. L’aide humanitaire s’avère indispensable dans un tel contexte d’urgence pour permettre aux personnes réfugiées de survivre tant bien que mal », explique Stéphane Vinhas, chargé de programmes urgences à Développement et Paix et actuellement sur place au Bangladesh, avant d’ajouter que «la communauté Rohingya est une minorité apatride, une des plus persécutée au monde. Les Nations Unies qualifient la situation de « nettoyage ethnique » et il semble important de pouvoir soutenir cette population qui fait face à des discriminations depuis plusieurs années ».

Développement et Paix mobilise son réseau et lance un appel à la générosité du public canadien pour venir en aide aux réfugiés Rohingyas. Les fonds amassés serviront à répondre aux besoins sanitaires, et en eau, ainsi qu’à fournir des abris, de la nourriture et des biens non alimentaires aux réfugiés rohingyas dans le district de Cox’s Bazar au Bangladesh. Grâce au Fonds de secours pour la crise au Myanmar mis en place par le gouvernement du Canada, l’impact de votre don sera doublé jusqu’au 28 novembre 2017.

aide urgente - crise humanitaire

 

JE DONNE MAINTENANT

Développement et Paix accepte les dons destinés à soutenir ses efforts et fait appel à la générosité de la population canadienne.

Donnez avant le 28 novembre 2017 et votre don sera jumelé.

- 30 -

Pour plus d’information et/ou demande d’entrevue, veuillez vous adresser à :
Khoudia Ndiaye, agente de communications
514 257-8710 poste 318
kndiaye@devp.org

 

Sylvie Lamiot-Milliner, Directrice - Communications et développement philanthropique
514 257-8710 ext. 361
slamiotmilliner@devp.org

 

Notes :

>> Depuis janvier 2017, Développement et Paix appuie un programme d’accès à l’éducation des enfants déplacés par les violences, en partenariat avec le Service jésuite aux réfugiés (JRS), dans les diocèses de Myitkyina et de Banmaw en Birmanie.

>> En 2013, Développement et Paix – Caritas Canada agissait aux côtés de son partenaire Karuna Myanmar Social Services (KMSS), le service d’aide sociale de l’Église catholique au Myanmar, afin de venir en aide aux personnes déplacées dans le nord du pays. Suite au passage du cyclone Nargis en 2008, l’organisme avait recueilli 2,4 millions de dollars pour soutenir les victimes de la catastrophe et appuyer les efforts de KMSS dans sa réponse.