Notre programme

Développement et Paix est présent en République démocratique du Congo (RDC) depuis la fin des années 1970. L’organisme appuie plusieurs groupes qui s’attachent à consolider les progrès démocratiques acquis depuis les élections de 2006 et qui œuvrent à construire une paix durable.

En effet, le programme soutient des initiatives qui encouragent une plus grande participation des citoyens à la construction de la démocratie par la mise en place d’activités d’éducation civique ou encore par la création de radios communautaires dans la province du Katanga (Lubumbashi, Likasi et Kamina).

« La radio RCK nous informe sur nos droits[…]. Les viols ne sont plus tabous dans mon village[…]. Si une fille en est victime, nous nous rendons directement à la police et saisissons la justice ! »

Cécile Kazadi, auditrice de la RCK et membre du noyau de Mbalaka

Le programme mis en œuvre vise également à augmenter les retombées tirées de l’exploitation des ressources minières au niveau de certaines collectivités. Il vise enfin à augmenter les revenus et créer des emplois pour les femmes et les jeunes les plus vulnérables, par la mise en place de marchés publics.

La situation

La République démocratique du Congo (RDC) regorge d’importantes richesses naturelles (mines, forêts, eau, terre). Toutefois, le pays se situe à l’avant dernière place du classement de l’indice de développement humain (Idh) notamment pour des raisons liées à la corruption et à la mauvaise gouvernance.

Au cours des dix dernières années, le pays a été le théâtre de violences inouïes alors que diverses factions cherchent toujours à prendre le pouvoir politique et à exercer le contrôle sur les vastes richesses naturelles.

Malgré la présence de la plus importante mission de paix des Nations Unies jamais mise en place, la MONUSCO, des groupes armés sévissent dans plusieurs parties du pays terrorisant, extorquant la population civile et généralisant les violences sexuelles à l’encontre des femmes. Ainsi, le conflit entraine fréquemment d’importants déplacements de la population qui tente de se réfugier dans des camps ou de rejoindre des pays limitrophes.