Carême de partage 2013

Développement et partenariat en action (DPA)

13 février 2013

Historiquement, les communautés autochtones ont été les premières à vivre sur un territoire donné. Toutefois, dans la plupart des régions du monde elles sont souvent les dernières à faire reconnaître leur droit de propriété. Les communautés autochtones du Cambodge ne le savent que trop bien.

Formant une minorité ethnique, ces communautés ont longtemps souffert de discrimination et d’oppression, et elles subissent la menace croissante de l’expulsion de leur territoire à cause de l’accaparement du territoire pour l’exploitation minière, les grands projets agricoles et l’exploitation forestière illicite. Bien que le Cambodge ait adopté des lois relatives à la gestion du territoire, elles sont faibles ou non appliquées, et les communautés sont de plus en plus impliquées dans des conflits territoriaux.

Développement et Paix, en collaboration avec l’organisation locale Développement et partenariat en action (DPA), soutient les communautés autochtones en s’assurant que leur territoire ancestral et leur culture soient protégés. Pour DPA, toutes les personnes du Cambodge devraient vivre dans la dignité en tant que citoyens à part entière dont les droits légaux sont respectés. Elle aide les communautés autochtones à y parvenir en les accompagnant dans l’enregistrement des titres fonciers et le soutien à la reconnaissance juridique de leur territoire. Cet accompagnement a aidé une communauté de la province de Modulkiri, une région du Cambodge riche en ressources naturelles, à être reconnue au plan légal par le gouvernement. Il s’agit d’une victoire importante pour la communauté dans sa lutte contre l’accaparement continu des terres.

DPA œuvre également à la reconnaissance de l’acquis culturel riche et unique de ces communautés autochtones par la société cambodgienne. Elle a mis en place un projet qui remet des appareils photo à des jeunes pour documenter le mode de vie traditionnel de leur communauté, et organise des expositions de leurs photos. De la récolte traditionnelle de la résine dans les denses forêts environnantes au tissage de la paille pour confectionner les toits de chaume traditionnels, ces photos montrent que les communautés autochtones du Cambodge sont une source de fierté culturelle pour le Cambodge et doivent être protégées afin que tous les Cambodgiens puissent vivre dans la dignité.

Lisez aussi : DPA : la dignité humaine c’est le droit de vivre sur sa propre terre.