Combien de kilomètres franchit en moyenne chaque aliment d’un repas typique canadien ?

a)    1 000 km
b)    3 000 km
c)    5 000 km

On estime que l’agriculture industrielle et le système alimentaire actuel produisent plus de 50 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). 

Au Canada, particulièrement en hiver, la plupart de nos fruits et légumes parcourent au moins 2 500 km de leur point d’origine à notre table. Ce transport émet des quantités massives de GES.

La viande est souvent produite localement. Nous pourrions prendre pour acquis que moins de GES sont produits puisque la distance parcourue est moindre. Cependant, produire un kilo de bœuf requiert près de 15 000 litres d’eau et 7 kilos de céréales. La production d’un kilo de viande génère 11 tonnes de GES —  en d’autres mots, l’élevage de bétail produit plus de GES que la conduite automobile !

Alors, combien de kilomètres franchit en moyenne chaque aliment d’un repas typique canadien ?

Considérons d’abord le repas suivant, préparé au mois de mars 2012. 

  • Entrée : Potage au brocoli
  • Plat principal : Poulet avec riz, asperges et carottes
  • Dessert : Salade de fruits

Voyons voir d’où provient chaque aliment et combien de km il a franchi* :

*Lorsque possible, nous avons privilégié l’aliment local à celui en provenance de l’étranger.

Entrée : Potage de brocoli

Brocoli États-Unis 3 000 km
Patates Canada 50 km
Lait Canada 50 km
   MOYENNE 1 033 km

Plat principal : Poulet et accompagnements

Poulet Canada 50 km
Riz Asie 9 400 km
Asperges Mexique 3 500 km
Carottes Canada (Mexique ou É.-U.) 50 km
  MOYENNE 3 250 km

Dessert : Salade de fruits

Bananes Guatémala 5,000 km
Ananas Costa Rica 4,000 km
Fraises États-Unis 3,000 km
Pommes Canada (ou États-Unis) 50 km
Mangues Pérou 6,300 km
Raisin Chile 10,700 km
  MOYENNE 4,842 km

Moyenne des moyennes : 3 042 km

Combien de kilomètres franchit en moyenne chaque aliment d’un repas typique canadien ?

La réponse est c) 3 000 km