Lettre de carême de Dom Enemesio Angelo Lazzaris, évêque de Balsas, au Brésil, et président de la Commission pastorale de la terre

1 avril 2015

Chers sœurs et frères,

Au Brésil, 3,4 millions de personnes vivent en état d’insécurité alimentaire.

Cette réalité suscite une profonde indignation chez ceux et celles d’entre nous qui en sommes témoins.

C’est le cas de la Commission pastorale de la terre (CPT), établie par les évêques du Brésil.

Forte du soutien de Développement et Paix, la CPT agit pour réduire la faim, la violence et la concentration des terres, car ces phénomènes s’opposent au projet de Dieu pour la création d’un monde plus juste et plus fraternel.

Par la multiplication des pains, Jésus a démontré que le partage, si modeste soit-il, peut réussir à satisfaire une multitude – et même à produire 12 paniers de surplus!

Cependant, l’héritage le plus précieux laissé par Jésus demeure sa présence dans le pain et le vin que nous partageons en sa mémoire. C’est d’ailleurs en rompant le pain dans leur maison et en mettant leurs biens en commun que les premiers fidèles ont vu à ce que la pauvreté ne touche aucun d’entre eux. (Actes 2, 42-47).

Sœurs et frères du Canada, quand nous partageons le pain et le vin consacrés de la communion, nous nous engageons à lutter contre la faim et à éliminer ses causes profondes. Cet engagement doit se manifester en tout temps, et plus particulièrement durant le carême, par des gestes concrets de solidarité, à l’image de ceux que nous avons vus être posés tout au long de notre partenariat avec Développement et Paix.

Merci de votre générosité.

Dom Enemesio Angelo Lazzaris
Évêque de Balsas, Brésil
Président de la Commission pastorale de la terre


Parce qu'on sème... on donne!

Donnez généreusement à la campagne Carême de partage.